Santé

Comment choisir son drip tip ?

Pour pouvoir vapoter, le drip tip est un élément à ne pas négliger. Il s’agit de l’embout buccal ou la partie de la cigarette électronique qui entre dans la bouche du vapoteur et au niveau duquel il va recueillir la vapeur aromatisée. L’expérience de la vape dépend en grande partie de lui d’où l’intérêt de bien le choisir. Voici les critères de choix à retenir.

Le diamètre de l’ouverture interne du drip-tip

Ici, on s’intéresse au diamètre interne du drip tip c’est-à-dire la taille de l’ouverture par laquelle la vapeur va passer de la cheminée vers la bouche de l’utilisateur. Ce critère est important, car détermine :

  • la quantité de vapeur produite : plus l’ouverture est large, plus la dépression d’air au niveau de l’atomiseur est importante ce qui permet d’obtenir plus de vapeur.
  • la saveur de la vapeur : une ouverture plus large favorise la production de vapeur, mais au détriment de la saveur de la vapeur. On privilégiera les embouts buccaux à diamètre interne réduit pour ressentir un maximum de saveur.
  • la chaleur de la vapeur : là encore, on se tournera vers un drip-tip plus serré pour obtenir une vapeur tiède.

L’airflow de l’atomiseur

Ce système permet d’avoir plus ou moins d’air avec la vapeur. Le vapoteur peut alors l’ouvrir ou le fermer en fonction de son style de vape. En général, l’airflow est déjà associé à l’atomiseur, mais certains modèles d’e-cigarettes en sont dépourvus.

Sur un modèle qui est doté de ce système, il est important d’y associer le bon drip-tip. Pour trouver le bon, on se réfère essentiellement sur le diamètre interne de celui-ci. De ce fait,

  • si vous avez un airflow est plutôt fermé, optez pour un drip-tip d’un diamètre plus restreint de type MTL. Ce genre d’élément procure une expérience plus serrée de la vape.
  • si vous avez un airflow plus ouvert, optez pour un drip-tip plus large de type DL. Leur association procure une expérience plus aérienne de la vape.

La longueur du drip-tip

On parle également de « hauteur » du drip-tip. Dans les deux cas, il faut retenir que plus l’embout buccal est long, moins la vapeur sera chaude à sa sortie. Et plus il sera court, plus la vapeur recueillie en bouche sera chaude.

Et puisqu’on parle de la chaleur de la vapeur, il faut savoir que d’autres éléments influent également là-dessus. Il y a par exemple :

  • les prises d’air, les ailettes de dissipation de chaleur, … dont certains embouts buccaux sont pourvus. Ces astuces permettent de réduire la chaleur au niveau du drip-tip pour exhaler une vapeur froide.
  • l’emplacement du coil au niveau de l’atomiseur : ce dernier point est important puisque vous permettra de choisir la bonne hauteur pour le drip-tip. Retenez alors que :
  • les atomiseurs à tank (RTA) sont équipés d’une cheminée plus longue qui permet de refroidir la vapeur. De ce fait, si vous souhaitez inhaler une vapeur plutôt tiède que froide, associez-y un drip-tip court.
  • les drippeurs (RDA) donnent une vapeur plus chaude puisque le coil de leur atomiseur se situe directement sous le drip-tip. Cela signifie que la vapeur ne passe pas dans une longue cheminée, mais sera tout de suite inhalée par le vapoteur. Ceux qui sont fans d’une vapeur chaude peuvent y associer un drip-tip court tandis que les amateurs de vapeur tiède devraient y associer un drip-tip plus long.

Les matériaux de conception

De nombreux matériaux interviennent dans la conception des drip-tips. Choisir le bon matériau influe sur son expérience de la vape puisque toutes les matières n’ont pas la même capacité isolante et leur entretien varie également d’un modèle à un autre.

Pour ne pas se tromper dans ce choix, voici les matériaux les plus courants avec leurs spécificités :

  • le delrin : le drip-tip delrin est le modèle le plus répandu sur le marché. Egalement appelé POM ou Polyacétal, ce matériau n’est autre que du plastique solide et rigide. Il a de bonnes capacités d’isolation et s’entretient facilement par un simple lavage. Pour les amateurs de design, il est modelé sous de nombreuses formes et sous différentes couleurs.
  • la résine : le drip-tip résine offre un bon rapport isolation-confort. Il est important de choisir un modèle assez épais, car ce matériau a tendance à chauffer rapidement. Là encore, on la retrouve sous divers coloris et formes.
  • le pyrex : le drip-tip pyrex offre également une bonne isolation. Ce matériau qui n’est autre que du verre borosilicate est assez fragile d’où l’intérêt de le manipuler précautionneusement. Aussi, comme il est transparent, un entretien régulier s’impose.

le téflon : le drip-tip téflon est le modèle qui offre la meilleure isolation thermique. Ce type d’embout buccal est plus résistant à la chaleur, mais il faut opter pour un modèle long pour ne pas obtenir une vapeur trop chaude. Un entretien régulier s’impose, car sa couleur blanche laisse rapidement apparaître quelques saletés.

Publicités